Les groupes d’entraide mutuelle

Les actions réalisées:

En Octobre 2013, dans le cadre du festival Artdessens, l’association a participé aux «Rencontres dans la ville». Une résidence de création de 2 semaines à la Maison pour tous Fanfonne Guillerme, dans le quartier des Cévennes à Montpellier, a permis à des personnes en situation de handicap psychique, des habitants et des enfants du quartier de s’aventurer dans une proposition chorégraphique collective qui questionnait les notions de territoire et d’identité.

Suite à cette résidence, des ateliers danse ont été reconduit par l’intermédiaire des différents Groupe d’Entraide Mutuelle de Montpellier. Un groupe de 8 danseurs en situation de handicap abordent alors les notions de groupe et d’individu. Entre intériorité et exposition au monde, ils créent «Nouvelle frontière» pièce chorégraphique dansée sur les œuvres musicales de Frédéric Chopin. Cette pièce sera présenté au public en Avril 2014 à l’espace culturel de La Colombière.

En Octobre 2014, dans le cadre du festival Artdessens de nouveaux ateliers de création sont mis en place à la Maison pour tous Fanfonne Guillerme. La thématique propose d’explorer la mémoire sensorielle. Une nouvelle ébauche chorégraphique émerge «Chantier de nuit». Ici, le goût, l’odorat, le toucher, l’audition et la vue constituent le socle prétexte au mouvement, à l’improvisation, à l’écriture chorégraphique et à la présence scénique.

Sur scène sont présentes des personnes en situation de handicap psychique, une personne en situation de handicap physique, une animatrice sociale et 2 danseuses professionnelles. Pour la première fois, l’association explore la richesse de l’articulation entre danseurs amateurs et danseurs professionnels.

De cette ébauche de pièce naîtra un projet plus ambitieux, celui de diffuser «Chantier de nuit»; tout s’y prête…L »écriture d’une part, avec une partition improvisée les yeux fermés, dans laquelle il s’agit de mémoriser les perceptions (espace, temps, matières, odeurs…); les danseurs cultivent des espaces de choix personnels sans cesse renouvelés. Le public assiste à leurs envies d’aller vers ou de se défendre, à des rencontres qui aboutissent ou échouent, avec au premier plan, le désir de chacun des artistes dans l’ici et maintenant. D’autre part, l’encadrement, présent au sein même du plateau, offre un cadre d’étayage structurant et sécurisant.

Pour dynamiser de manière nouvelle l’intégration sociale et peut être transformer le regard sur le handicap, «Chantier de nuit» a été diffusé 2 fois en Novembre 2015. La première date sur une vrai scène à la Maison pour tous Georges Sand de Montpellier, avec une création lumière. Et la seconde,dans la salle multiculturelle de Bagnols sur Cèze, en partenariat avec l’UPSR du Château de Coulorgues.

En Mars 2016, l’association, les danseurs et les G.E.M. ont présenté le travail en danse aux journées Vidéo-psy organisées par le C.R.A.P.S.

Et continuer l’aventure avec «Chantier de nuit» au festival de rue «Et toi tu danses? » à Gignac le 28 Mai 2016. Pour l’occasion, Marc Calas, musicien professionnel, a accompagné les danseurs en live.

Le lieu

Mithra est le dieu du soleil dans la tradition tzigane. Les hommes et les femmes dansent et chantent pour que Mithra leur accorde la paix, la joie et la sérénité.

Dans le même esprit, La Mithra se veut un lieu de partage et de création, avec le corps comme instrument, révélateur de potentiel.

salle